S’il te plait, dessine-moi une institution – Glyphe, 2012

S’il te plaît dessine-moi une institution est une conversation imaginaire entre une sociologue des institutions et un spécialiste de physique théorique. Cette pièce politique met en scène une discussion sur les manières d’appréhender les phénomènes institutionnels. Et Tirésias me demanda, au début d’un bel après-midi d’été : « S’il te plaît, dessine-moi une institution ». Je m’appliquai alors à tracer consciencieusement une circonvolution fermée sur elle-même au feutre noir afin de faire émerger de beaux contours bien nets. C’est ainsi que commença notre étrange voyage dans le monde fascinant des institutions…

Où se situent les frontières de l’institution ? Peut-on l’envisager comme un volume limité et sans bords ? Peut-on la décrire en suivant la circulation des objets et des personnes qui la font vivre ? Est-elle comparable à un organisme vivant ? Celui qui observe le fonctionnement d’une institution est-il dedans ou dehors ? Sa naissance résulte-elle d’une volonté collective ? La mémoire et l’avenir de l’institution sont-ils produits dans son présent ? Au fur et à mesure de notre pérégrination dans la vie institutionnelle, nous réalisons que sa géométrie n’est pas très euclidienne, que sa morphologie ne peut pas être pleinement capturée et que, pour décrire sa consistance, il nous faut effectuer un grand détour par les controverses sur l’espace et le temps… Il est bien difficile, après ce périple, d’envisager le fonctionnement d’un hôpital, d’une société de transports ou d’un ministère comme on conçoit ordinairement la vie de ces institutions.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :